AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rusalka Boskonovitch

Aller en bas 
AuteurMessage
Rusalka Boskonovitch
[ Neutre ]
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2009

Identity
Pouvoirs: Bio-Kinésie
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Rusalka Boskonovitch   Mer 20 Mai - 23:09

Papier D'identité
BOSKONOVITCH RUSALKA
Alias J&S ou Ciné.



    Age : 20 ans
    Sexe : Feminin
    Lieu de naissance : Samara, Russie.
    Date de naissance : 18 Decembre 1996
    Clan : Membre de la confrérie
    Pouvoirs :
    • Bio-kinésie, on dit que les pouvoirs d'un mutant se releve vers l'age de l'adolescence. J'ai découvert ce don à l'age de 12 ans et depuis sa découverte j'ai essayée de le maitriser! Maintenant j'arrive à m'en servir a peut près comme bon mon semble, je ne pense pas qu'il me reste grand chose a en apprendre.



      >>Bio-Kinésie
      N1: Un objet chargé d'energie cinétique à la fois, explosion minime au contact de la cible
      N2: Plusieurs objet chargés d'energie cinétique à la fois, explosion minime au contact de la cible
      N3: Un objet chargé d'energie cinétique à la fois, explosion modéré au contact de la cible
      N4: Plusieurs objet chargés d'energie cinétique à la fois, explosion modéré au contact de la cible.
      N5: Un objet chargé d'energie cinétique à la fois, explosition forte au contact de la cible
      N6: Plusieurs objet chargés d'energie cinétique à la fois, explosion forte au contact de la cible



Description



    Description physique :
    Mon style vestimentaire ne ressemble a aucun connu a ce jour. Enfin c'est un bien grand mot. Il est un mélange de plein de chose a la fois. Il suffit que je trouve une robe qui me plait pour lui ajouter des accessoires qui ne ressemblent pas tout a ce qui irait a la base avec. L'effet est plutôt surprenant et attire le regard. C'est peut être ça que je cherche en m'habillant de la sorte. Je n'ai jamais suivis la mode et selon mes humeurs, je peux décidé complètement de changer de coiffure du jour au lendemain. Je n'attendais a ce les autres apprécient forcement mais ce n'est pas leur avis que je cherche. Beaucoup de personnes pourront vous le dire. Je suis petite, ma taille est d'environs un mètre cinquante pour une quarantaine de kilos. Le pire dans cette affaire est que j'ai terminée ma croissance et que je garderais cette taille jusqu'à ce que je me tasse en vieille mamie – même si ce n'est pas demain la veille. La seule consolation que je peux avoir a cause de ma taille est que tous ce qui est petit est mignon. J'espère que c'est aussi mon cas. Mais d'après les échos que j'ai pu avoir c'est apparemment le cas. Ouf! J'aime beaucoup avoir les cheveux longs et j'ai toujours fait en sortes de les garder au niveau des épaules au minimum. Cas exceptionnel ou je les ai coupés au niveau des oreilles pour une fête d'halloween il y a quelques années. Ça m'allais plutôt bien mais ce n'était pas moi telle que je me connaissais. J'ai préférée les faire repousser. Mes yeux sont de couleurs bleu électrique d'après Sergueï. Je suis d'origine caucasienne et on rapproche souvent ma peau a de la porcelaine a cause de sa couleur et de son uniformité... Enfin pour la majorité de mon corps. Il existe une zone sur le haut de mon bras droit qui porte une lourde cicatrice qui s'étend du coude jusqu'à l'épaule. La cause de celle-ci...? Une opération effectuée quelques heures après ma naissance. Si vous m'aviez connue a ma naissance, vous m'auriez pris pour un monstre. Vous nous auriez pris. En faite, mon frère et moi sommes nés au même moment. Nous étions siamois. Attachés par le bras, moi le droit, mon frère le gauche. Par chance, ce n'était qu'une petite partie de nos peaux et de nos chairs qui était commune. L'opération ne représentée pas un danger de mort pour l'un de nous donc ils nous ont séparés rapidement. On ne dirais pas comme ça, n'est ce pas. En même temps cela est logique puisse que je fais toujours en sorte de la cacher pour éviter les questions des curieux.

    Description du caractère :
    Assez! J'en avais vraiment assez d'être comme n'importe qui. Un mouton parmi tant d'autres. Je vis pour moi, je ne veux rien respecter... Je défis tous ce qui pourrait m'empêcher d'atteindre mon but. Fini la jeune fille timide de Samara, je suis maintenant la russe la plus extravertie et la plus folle des environs. J'agis beaucoup plus par coup de tête que par logique. Et généralement quand je me rend compte que je fais une erreur, il est trop tard. Je suis très fête et il m'arrive parfois de boire tellement que j'en viens a faire n'importe quoi... Attention, ne tombez pas dans les clichés du sexe, s'il vous plait! Quand je parle de faire n'importe quoi, ça peut partir effectivement d'une folle nuit d'amour comme ça peut devenir un homicide involontaire. Je suis totalement imprévisible sous alcool et c'est assez effrayant. Autant pour ceux qui m'entourent que pour moi. Mais si on oublie ce détail, je reste une personne sur qui on peut compter en cas de coup dur... Je suis toujours prête à rendre service aux gens qui me le rendent bien. Et malgré que je ne sois pas toujours bonnes conseillère, j'essaye de faire les choses bien. Faites attention, je suis plutôt du genre rancunière, jalouse et compétitive. Quand je veux quelques choses, je ne lâche jamais prise avant d'avoir satisfaction. Personne n'a a me dicter ma conduite, mettez vous bien ça dans le crane. Et ceux qui essayent de me faire plier ont intérêt a avoir un bonne assurance. Surtout s'ils me poussent à bout, j'ai tendance a avoir la bagarre facile.

    Ce que votre perso aime : Je suis une très grande fan de musique depuis ma plus tendre enfance. Je suis une bassiste hors paire en plus de savoir jouer des platines. Qu'est-ce qu'il me plait ensuite...? Les voitures, j'adore les voitures et avoir les mains dans un moteur et l'un de mes passes-temps préférés avec le saut en parachute ou le snow en hors piste.

    Ce que votre perso déteste : J'ai une sainte horreur du feu. Je me suis retrouvée bloquée dans un incendie il y a quelques années et depuis j'en est une belle peur. Après je n'éprouve pas de dégouts pour des choses particulières. Mise à part le dégout que j'ai pour la cause des X-men.



Dernière édition par Rusalka Boskonovitch le Jeu 21 Mai - 12:00, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rusalka Boskonovitch
[ Neutre ]
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2009

Identity
Pouvoirs: Bio-Kinésie
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Mer 20 Mai - 23:10

    Histoire : Notre naissance aurait pu être des plus banale pour mon frère et moi, mais le Seigneur en avait décidé autrement. L'accouchement de ma mère fut tellement long et douloureux qu'elle ne voulut plus jamais d'enfants après notre naissance. Effectivement! Déjà que la naissance d'un enfant est une épreuve imaginez une minute la sensation que cela doit être d'en faire sortir deux en même temps. Non, non! Vous avez bien compris. Mon frère et moi ne sommes pas nés a quelques heures de décalages mais en même temps. Ne pouvant sortir par la voie normale a partir du moment ou nous étions trop gros pour passer, les médecins ont juger bons de nous faire sortir par césarienne. Quand ils nous ont faits enfin sortir, ils ont fait une découverte des plus effrayantes. A tel point que personne ne put retenir un cri d'effroi dans la salle. Seule notre mère restait silencieuse. Elle avait tournée de l'œil depuis quelques temps.

    La découverte fut que nous étions des siamois Serguei et moi et que les médecins ou les gynécologues n'avaient pas était capable de voir cette anomalie lors des échographies. Des incapables! Le haut de nos bras – droit pour moi et gauche pour lui – étaient joints par de la chair et de la peau. Formant presque une seule et unique entité. Après en avoir parler quelques heures avec mon père. Ils prirent une décision commune. Il fallait tenter de nous séparer maintenant. Ça ne serait que plus traumatisant pour l'un comme pour l'autre si on attendait trop longtemps. Évidemment je n'ai aucun souvenir de cette histoire mais j'en est entendue parlée par des nombreuses personnes de ma famille. Et puis cela explique aussi notre cicatrice presque commune a mon jumeau et moi.

    Pour revenir a notre histoire, il fallut pas moins de dix heures en salle d'opération pour arriver a nous séparer. Ils avaient fait en sorte de mentir nos parents en disant que l'opération ne risquait rien. Que les organes vitaux étaient trop éloignés pour avoir un risque mortel. Ce qu'ils avaient oubliés de citer, c'est qu'il y avait quand même une infime chance pour que Serguei ou moi perdions notre bras. Quel est le pire cas selon vous...? Vivre accroché a son frère pour l'éternité ou vivre avec un seul bras toute sa vie...? Je ne sais pas même pas ce que je préfère moi même. Par chance, l'opération se passa pour le mieux et nous nous portions comme des charmes l'un comme l'autre. Mise a part l'intense fatigue que nous ressentions, notre bras ni nos vies étaient en danger.

    La villa de Samara n'étant qu'une résidence secondaire. Nous vivions dans une sorte de grand manoir dans la ville de St Peterbourg. Je pourrais pas vraiment dire ce que faisais mon père et ma mère comme travail. Ils étaient très souvent a la maison mais enfermés dans des pièces différentes et nous ne les voyons jamais. Serguei et moi, nous étions inséparable. Toujours l'un contre l'autre, épaules contre épaules, mains dans la mains. Quelque chose nous poussait intérieurement a être si proche pour des raisons que me sont restés inconnus pendant bien des années.

    Beaucoup de gens pensaient qu'ils étaient mieux pour nous de ne pas connaître notre véritable naissance. Ça ne ferait que nous perturber d'avantage et nous n'avions pas besoins de ça... Enfin d'après eux. Notre famille n'était pas les seuls a connaître le secret de notre naissance. Les villes de Samara et St Peterbourg entières connaissaient l'histoire des enfances siamois et nous regardez du coin de l'œil quand nous marchions a côté de notre mère pour aller à l'école. Mais en le regardant on pouvait voir leur air déçu quand ils se rendaient compte qu'on était comme eux. Il y a beaucoup de chose qu'on ne comprend pas lorsqu'on est enfant... Et puis elles deviennent incroyablement clairs lorsqu'on grandit. C'est presque effrayant!

    Les gens ont toujours besoins de voir des choses étranges ou moches pour pouvoir se sentir supérieurs a elles. Pour le peu qu'elles soient vivantes. Nos parents n'étaient pas les meilleurs qu'ils soient pourtant ils avaient une qualité très importantes pour nous. Ils faisaient toujours en sortes de remettre en place les gens qui voyaient en nous que de simple bête de foire. Notre mère craignait les effets secondaires de notre opération, comme par exemple une nouvelle malformation qui viendrait avec le temps. Mais il ne se passa jamais rien de la sorte. Notre vie était bonne et équilibrée. Enfin pour ainsi dire...

    Je n'étais pas très belle en étant petite et j'étais persuadée que c'était pour cette raison que mon père ne me regardait jamais quand j'étais dans la même pièce de lui. Alors je commençais a éprouver le besoin de me valoir. A l'école primaire, j'étais la meilleure de ma classe. A l'age de sept ans, je savais déjà parler le russe et l'anglais couramment. J'étais douée en musique – je suis toujours une très bonne bassiste. Mais ce que je n'avais jamais penser et jamais voulu s'est créer les comparaisons entre mon jumeau et moi. Et a cause de ça, les engueulades se multiplièrent semaines après semaines.

    Je ne voulais pas me mêler aux conflits mais ça me faisait mal a cœur de voir Serguei se faire réprimander. Une fois j'ai osée le protéger face à mes parents et résultat j'ai étais enfermée dans ma chambre sans manger pendant que je continuais a entendre hurler de l'autre côté de quelques murs. La plus part du temps, ma réaction était toujours la même. Je me recroquevillais en boule sur mon lit, essayant d'étouffer mes sanglots. Non! Mes sanglots n'étaient pas pour moi... Mais pour mon jumeau... J'aurais tant voulu l'aider, le soutenir mais mes parents étaient si imposants. Que pouvais-je contre...? Pressant fortement ma cicatrice comme pour souffrir en même temps que Serguei, je m'endormais généralement de cette manière, jusqu'à ce qu'il me réveille et me prenne dans ces bras pour me dire qu'il allait bien... Je ne compte même plus le nombre de nuit que j'ai passée dans ces bras... Sa présence était si vitale quand j'étais petite que je ne pouvais pas en sortir sans séquelles en grandissant. Je l'aime tellement et il me le rend bien.

    Je n'aurais pas du habituer mes parents a la « perfection » de mon travail car lorsque j'ai eu le malheur de ramener une mauvaise note, se fit l'un des pires jours de ma vie. Je ne sais pas vraiment ce qu'il s'était passé ce jour là avec mon instituteur mais un quatre se promenait sur mon carnet de note que je devais faire signer avant le lendemain. Ce jour là était aussi une mauvaise journée pour mon père qui nous gardait. Quelques choses n'allait pas dans ces affaires et il avait passé une partie de la journée a boire tout l'alcool qu'il pouvait trouver pour oublier ce problème. Notre mère n'était pas présente ce jour là. Elle était partie chez notre grand mère qui se portait plutôt mal. J'aurais tellement voulu attendre qu'il ne soit plus sous l'effet de l'alcool pour lui faire signer ce maudit carnet mais je n'avais pas le temps. Alors j'ai tentée de lui expliquer le problème. Mais ce fut la goutte d'eau qui fit déborder son vase. Sans que j'eus le temps de voir venir, il posa sur moi et enroula ces puissantes mains autour de mon cou avant de commencer a l'étrangler en hurlant. Je me débattais pour me libérer mais je n'arrivais plus a respirer alors mes forces vaines s'évanouir. J'ai vu la courte vie défiler devant mes yeux avant de penser que je vivais mais dernier instant.

    Cependant quelque chose d'étrange se passa a ce moment là. D'une manière très rapide que je n'en n'ai que de très bref morceaux. D'abord une secousse qui me fit trembler entièrement, puis les mains qui commencèrent à lâcher prise avant que le corps de mon père tombe lourdement sur le sol. Je me souviens qu'il y avait du sang par terre. Beaucoup trop sang d'un seul coup. A tel point que je tourna rapidement de l'œil.

    Lorsque je repris conscience, je me trouvais dans les bras d'un Serguei mort d'inquiétude pour moi qui tenté de murmurer des choses rassurantes et d'un corps inanimé avec une drôle de chose lui sortant de la nuque. Un couteau!! Le visage de mon jumeau était couvert de sang... Mon Dieu, mais que s'était-il passé pendant que j'étais inconsciente...? Je n'appris que plus tard que Serguei avait voulu blesser notre père pour lui faire lâcher prise mais qu'avec un mauvais mouvement, le couteau se planta dans la carotide. Le tuant en quelques minutes. Une vie pour en sauver une autre... C'est le choix qu'avait fait mon frère... Et je ne pouvais pas lui en vouloir bien au contraire... Il venait de sauver ma misérable existence. Nous n'avions que neuf ans a cette époque. Après cet incident, mon frère fut obliger d'avoir a faire avec la police et d'être suivis par un psychiatre. C'est une période de notre vie qui fut des plus douloureuses pour l'un comme pour l'autre. La réaction de notre mère fut vraiment des plus extrêmes. Elle fut tellement sous le choc qu'on ne l'entendue plus jamais prononcer un mot. On fut envoyer a Moscou chez une tante pour quelques temps. Ma mère n'était plus vraiment en état de s'occuper d'enfants. Je ne l'ai plus jamais revue. Après cet événement le temps s'écoula vraiment vite.

    En parlant de temps et de croissance, je ne sais pas si cela viens de notre opération ou quoi mais la différence de taille qui se manifesta entre Sergueï et moi fut des plus frappantes. Arrivée au collège, je mesurais dans les un mètre quarante alors que mon frère faisait déjà dans les un mètre soixante. On ne parlais jamais du passé quand on est ensemble, on essaye juste d'oublier... Il jouait rapidement le rôle de grand frère protecteur et personne ne voyait la différence. Ici au moins personne n'avait entendue parler de nous. Nous étions tranquille....

    Enfin jusqu'à ce que notre croissance relève une chose bien particulière. Une sorte de don, plutôt spécial. Vous savez le genre de chose dont vous entendez parler dans les films ou les BD. Il me fallut quelques mois avant de comprendre que mon don était de charger un objet que je touchais d'énergie cinétique. On ne découvrit le don de mon frère qu'une année plus tard. En fait, contrairement à mon pouvoir était plutôt offensif, celui de Sergueï était une sorte d'hypnose qui se fait en contact de l'épiderme des personnes qu'ils touchaient. Il pouvait ainsi en obtenir ce qu'il en voulait. Malheureusement son don ne marchaient sur le libre arbitre de gens.

    C'est aussi a Moscou que j'ai rencontrée mon premier copain. Que je croyais être l'amour de ma vie... Je suis restée avec pendant environs trois ans avant de faire une grosse erreur qui me couta son amour. En effet lors d'une soirée un peu trop arrosée à la maison, mon don s'en montré rapidement incontrôlable. Moi qui avait essayée de lui cacher son existence, il se prit cette révélation dans la tête, c'était vraiment le cas de le dire. Finissant à l'hôpital après s'être pris une cacahuète chargée dans la tête – qui lui explosa dessus – mon copain pris la décision qu'il ne pouvait pas être avec un monstre comme moi. J'avais été un monstre dans le passé, je l'étais de nouveau aujourd'hui.

    Je dois avouer que j'ai plongée dans une déprime pendant quelques temps... Avant que Sergueï ne me remues les puces pour que je tourne la page. Et il n'a rien trouver de mieux que de m'inscrire a un concours de beauté et de talent pour cela. Je n'avais rien d'un mannequin. J'étais toute petite – j'ai atteint ma taille finale a dix-sept ans, un mètre cinquante cinq – et pas vraiment jolie. Mais le prix qu'il y avait à la clé était intéressant. Une place d'avion pour New York et une récompense de 500 00 dollars. Bof! Qu'est ce que j'avais a perdre finalement...?

    Après environs une journée a me préparer, je passe finalement devant le jury a contre cœur. Les filles qui étaient là, étaient bien plus belles que moi... Et surement talentueuse. Je ressemble a un gobelin avec ma petite taille et ma cicatrice. Dans ma dos, j'attends les autres filles glousser en me voyant, et ça n'arrange rien a mon stresse. Vidant mon esprit, j'ai fait mon numéro... Avec des cartes et autres objets qui m'étais passée sous la main à ce moment là. Je n'avais jamais imaginée l'utilité de mon don sous cet angle. Apparemment mon cirque a beaucoup plu aux jury qui m'ont adressés un sourire et un mouvement positif de tête...

    Quand j'appris que j'avais gagnée, je n'arrivais pas a m'en remettre! C'était tellement incroyable. Je ne pensais plus du tout au garçon qui m'avait fait tant de mal! Je ne pensais qu'a une chose. A la nouvelle vie qui s'offrait a moi au États-Unis. Utilisant un peu de mes gains pour acheter un billet a Serguei, nous partîmes le lendemain. Tous étaient mieux que la Russie pour nous actuellement. Et puis avec ce qu'il était arrivé dans le passé, on trouverait peut être des gens comme nous là-bas.


Dernière édition par Rusalka Boskonovitch le Mer 20 Mai - 23:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rusalka Boskonovitch
[ Neutre ]
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2009

Identity
Pouvoirs: Bio-Kinésie
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Mer 20 Mai - 23:10

VOUS


    Prénom / Surnom : /
    Age : 18 ans
    Comment avez-vous connu le forum ? Forumactif
    Comment le trouves-tu ? Les boutons un peu gros mais on va bien voir ce que ca donne a l'intérieur! ^^
    Fréquence : 4 / 7 jours
    Avatar : Ashley Greene
    Code :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rusalka Boskonovitch
[ Neutre ]
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2009

Identity
Pouvoirs: Bio-Kinésie
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Jeu 21 Mai - 0:00

Je pense avoir fini! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Wagner
[ X-men ] [ Modo à l'essai ]
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 11/04/2009
Âge du Perso : Essayez de me localiser

Identity
Pouvoirs: Téléporteur
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Jeu 21 Mai - 5:18

Très belle fiche , complète ^^
Tu en es à quel niveau pour le contrôle de ton pouvoir ?
Est-ce que tu commences avec le grade de membre de la confrérie ou neutre ? et tu vas jouer ton entré en rp ?

Soit la bienvenue Bisous

_________________
à définir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rusalka Boskonovitch
[ Neutre ]
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2009

Identity
Pouvoirs: Bio-Kinésie
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Jeu 21 Mai - 9:21

Mercii! ^^

Heu vu qu'elle pratique régulièrement ses pouvoirs depuis qu'elle les a découvert, elle en est au niveau 5! ^^
Et je pense qu'elle va être neutre avant d'entrer dans la confrérie mais ca ne serait tarder! ^^ Enfin on va dire qu'elle va rencontrer les autres membres en rp! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Oxod
[ Confrérie ] [ Admin]
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 25
Âge du Perso : 28 ans

Identity
Pouvoirs: Invisibilité
Relations:
Points: Non Comptés

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Jeu 21 Mai - 12:50

    Bienvenue sur le forum,

    Très belle histoire, bien qu'au niveau des âges, cela reste un peu confus parfois.
    Comme nous ne sommes que peu de Confréristes, j'accepte ton entrée dedans. Ensuite, je t'ajoute aux neutres et lors de ta conversation, je te changerai de groupe.
    Pense à faire tes sujets de rp et liens =)

    Bon jeu ici

    James

_________________
[ James Oxod - Administrateur ]


O
X
O
D

Signature by Robin
J
A
M
E
S

[ My box MP is open ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Josh Matter
[ Elève X-men ] [ Modo à l'essai]
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 03/05/2009
Age : 27
Âge du Perso : Sur tes lèvres..

Identity
Pouvoirs:
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Jeu 21 Mai - 14:02

* un peu en retard *


Belle fiche, plaisante à lire. Avec une histoire recherchée. Je suis contente d'ailleurs que tu sois membre de la Confrérie, ca agrandit le clan!

Au plaisir de rpgier avec toi!

Bienvenu ! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rusalka Boskonovitch
[ Neutre ]
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 20/05/2009

Identity
Pouvoirs: Bio-Kinésie
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Jeu 21 Mai - 14:14

Merci beaucoup! Ouais Ouais
Je suis heureuse qu'elle vous ai plu! Ypii

Encore merci de votre accueil et au plaisir de vous retrouver en rp! ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
[ X-men ]
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 25/04/2009

Identity
Pouvoirs: Contrôle de l'atmosphère et de la foudre
Relations:
Points: 10

MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   Jeu 21 Mai - 14:36

Bienvenue à toi sur le forum !
J'aime bien ta fiche, c'est bien écrit et rigolo Hihi

Bon RP parmis nous ! Bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rusalka Boskonovitch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rusalka Boskonovitch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -] Le commencement [- :: [ Fiche de Présentation ] :: [ Fiches validées ] :: [ Neutres ]-
Sauter vers: